BASILIQUE SAINT LOUIS-MARIE GRIGNION DE MONTFORT

Aller au contenu
Bienvenue sur le site
de la BASILIQUE de Saint Louis-Marie Grignion de Montfort
Agenda
Mortagne-sur-Sèvre
Fête de la Toussaint
« Voici une foule immense que nul ne pouvait dénombrer,
une foule de toutes nations, tribus, peuples et langues »
(Ap 7, 2-4.9-14)
  Heureux ceux qui pleurent,
car ils seront consolés.
  Heureux les doux,
car ils recevront la terre en héritage.
  Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice,
car ils seront rassasiés.
  Heureux les miséricordieux,
car ils obtiendront miséricorde.
  Heureux les cœurs purs,
car ils verront Dieu.
Heureux les artisans de paix,
car ils seront appelés fils de Dieu.
Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice,
car le royaume des Cieux est à eux.
Heureux êtes-vous si l’on vous insulte, si l’on vous persécute
et si l’on dit faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi.
Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse,
car votre récompense est grande dans les cieux !
Le temps de l'Avent

Le dimanche 26 novembre l'Église célèbre le Christ-Roi. Cette fête marque la fin de l'année liturgique, nous entrerons, le dimanche 3 décembre, dans le temps de l'Avent.
Chaque dimanche, la Basilique propose dans l'après-midi : 14h 30 : Adoration, confessions et 16h 30 vêpres.
Les trois premiers dimanches, après les vêpres, il y aura un temps d'enseignement : "Préparer la venue du Messie avec Marie", avec le Père Paulin, le diacre Claude TIGNON et le Père Olivier.
Annonces, évènements montfortains.

Missionnaires Montfortains. Filles de La Sagesse. Frères de Saint-Gabriel.
Le site de la basilique s'enrichit régulièrement de nouvelles données.
N'hésitez pas à faire profiter, de vos remarques et suggestions, les responsables.
Vous pouvez leur écrire en utilisant le bouton "Contact". Merci.

"C'en est fait, je cours par le monde,
J'ai pris une humeur vagabonde
Pour sauver mon pauvre prochain.
Quoi! je verrais l'âme de mon cher frère
Périr partout par le péché
Sans que mon coeur en fût touché ?
Non, non, Seigneur (bis), elle est trop chère "
(Montfort, C 22)

Retourner au contenu