Relais Evangile - Basilique Saint Louis-Marie Grignion de Montfort

Aller au contenu

Relais Evangile

Relais d’Évangile
Dimanche 21 novembre 2021
SOLENNITE DU CHRIST ROI DE L’UNIVERS
(Année B – Dn 7,13‐14 ; Ps 92 (93) ; Ap 1,5‐8 ; Jn 18,13b‐37)

« Le Seigneur est Roi, Il s’est vêtu de magnificence »

Bonne fête du Christ Roi et bonne fin d’année liturgique !

Dimanche dernier, Jésus‐Christ déclarait que le ciel et la terre passeront, mais ses Paroles ne passeront pas (cf. Mc 13,31). Oui, ses Paroles ne passeront pas car Il est le Roi de l’Univers.

Tout a été fait par lui et pour lui (cf. Col 1,16). Il est le Commencement et la Fin (Ap 22,13). « Moi, je suis l’Alpha et l’Oméga, dit le Seigneur Dieu, Celui qui est, qui était et qui vient, le Souverain de l’univers » (Deuxième Lecture Ap 1,8). Il est donc juste et bon de célébrer solennellement Jésus‐Christ Roi de l’Univers à la fin de l’année liturgique aujourd’hui. Cette solennité du Christ Roi a été créée par le pape Pie XI en 1925.

Jésus‐Christ est le Roi de l’Univers. Sa royauté ne sera pas détruite, car sa domination est éternelle (cf. Première Lecture). Dans l’histoire du salut, la domination est service, proximité, bienveillance au peuple de Dieu. C’est un Royaume de Justice, de Paix et de joie. « Car le royaume de Dieu, ce n'est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le Saint‐Esprit » (Rm 14,17).

Sa domination n’est pas celle du royaume terrestre. Lui‐même dans l’Évangile le dit : « ma royauté n’est pas de ce monde ». Sa royauté est tout à fait une autre réalité qui n’a connu ni commencement ni fin. C’est une royauté qui n’amasse pas pour soi mais qui donne tout car la royauté de Jésus est celle de l’amour. Son pouvoir est celui de l’amour. Voilà pourquoi Jésus‐Christ même révèle sa royauté dans le cadre de la passion, du don de soi devant Pilate.

Une particularité de la royauté soulevée par l’Évangile est la vérité. Jésus‐Christ est la vérité. Comme lui‐même dit ailleurs : « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par moi. » (Jean 14:6). Cela signifie que le royaume de Jésus‐Christ est un royaume de vérité.

Dans ce monde où nous rencontrons beaucoup de mensonges et de piratages de vérité, ce Royaume de Dieu est à construire chaque jour. Chaque baptisé apporte sa contribution, sa pierre, sa parole de vérité, son acte de charité, ou une parole de vie et d’espérance, un regard d’amour envers les petits et les pauvres, une joie pour les malheureux… Osons y participer !

Demandons pour que « son règne vienne » dès ici‐bas comme nous prions fréquemment à travers le Notre Père. La Vierge Marie nous aidera, car le père de Montfort nous assure : « C'est par la Très Sainte Vierge Marie que Jésus‐Christ est venu au monde, et c'est aussi par elle qu'il doit régner dans le monde » (VD 1). Il ajoute pour la deuxième fois : « Comme c'est par Marie que Dieu est venu au monde pour la première fois, dans l'humiliation et l'anéantissement, ne pourrait‐on pas dire aussi que c'est par Marie que Dieu viendra une seconde fois, comme toute l'Église l'attend, pour régner partout et pour juger les vivants et les morts » (SM 58).

Jésus‐Christ désire régner dans notre cœur, dans notre vie, dans notre communauté, dans notre Église, dans notre société et dans notre monde. Laissons‐le régner sur nous.

C’est ainsi que nous vivions en paix d’ici‐bas jusque‐là‐bas !

P Jean Marie Helpa RAKOTONDRAVAO SMM
Retourner au contenu