Edito de février - Basilique Saint Louis-Marie Grignion de Montfort

Aller au contenu

Edito de février

Edito de février
2 février 2020

Christ, Lumière des nationsAprès avoir célébré le dimanche de la Parole de Dieu, nous continuons notre marche à la suite du Christ, lumière des nations. Jésus-Christ déclara : « Moi, je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, il aura la lumière de la vie » (Jn 8, 12). Et il dit à ses disciples : « Vous êtes la lumière du monde » (Mt 5,14). « Notre Seigneur Jésus-Christ appelle chaque fidèle à être un exemple lumineux de vertu, d’intégrité et de sainteté. Nous sommes tous, en effet, appelés à donner un témoignage concret de la foi au Christ dans notre vie et, en particulier, dans notre relation avec le prochain », dit le Pape François (in Lettre Apostolique, Vos estis lux mundi). Et Mgr François Jacolin souligne : « Ce témoignage s’exprime en particulier par la qualité de la vie fraternelle des disciples du Christ attirant vers la foi ceux qui sont à la recherche d’une vie authentique. C’est ainsi que leur communion devient missionnaire » (Lettre pastorale, Ensemble pour un nouvel élan missionnaire de nos paroisses, p. 7).

Ensuite, le dimanche 2 févier, nous célébrons la présentation du Seigneur. Jésus est présenté par Marie et Joseph dans le Temple, et l’Esprit Saint, « par la bouche de Syméon, le désigne comme la gloire de son peuple et la lumière des nations » (cf. Préface de la messe de la présentation). Cette fête nous rappelle notre baptême : nos parents nous ont présentés au Seigneur ; et les religieux veulent d’une manière spéciale cette consécration baptismale par le don de soi au Seigneur. Et le Père de Montfort souligne l’importance du baptême, il propose le renouvellement de la promesse baptismale pour se rappeler de l’engagement fait. C’est un chemin de conversion continuelle et de transformation continue jusqu’à la conformation à l’image du Christ ressuscité, victorieux de tout mal. C’est le chemin que nous allons suivre à partir du 26 février, nous entrons dans le temps du Carême.

Le recteur
Intention pour le mois de février 2020

Avec le Pape François : « Prions pour que le cri de tant de migrants victimes de trafics criminels soit entendu et pris en compte : ils sont nos frères et sœurs en humanité ».

Retourner au contenu