Noël 2019 - Basilique Saint Louis-Marie Grignion de Montfort

Aller au contenu

Noël 2019

Partager la vraie joie de Noël !
24 décembre 2019

« Un enfant nous est né, un Fils nous a été donné » (Is 9, 5). Cette prophétie d’Isaïe se réalise dans la naissance de Jésus, le Sauveur. « Aujourd’hui, dans la ville de David, vous est né un Sauveur qui est le Christ, le Seigneur » (Lc 2, 11), disait l’ange aux bergers. « Allons jusqu’à Bethléem pour voir ce qui est arrivé, l’événement que le Seigneur nous a fait connaître. Ils se hâtèrent d’y aller, et ils découvrirent Marie et Joseph, avec le nouveau-né couché dans la mangeoire » (Lc 2, 15-16). En effet, notre attention est tournée vers la crèche où nous pouvons ressentir et comprendre la pauvreté que le Fils de Dieu a choisie pour ramener nos vies et le monde à leur splendeur originelle. La crèche nous fait voir, nous fait toucher ce mystère de l’Incarnation de Dieu, cet événement qui a changé le cours de l’histoire.

Le Père de Montfort a passé du temps à contempler le mystère de l’Incarnation. Il nous invite à imiter Marie qui a contemplé les mystères de son Fils. « Lorsqu'elle entendit les anges chanter à sa naissance leur cantique d'allégresse, lorsqu'elle vit les pasteurs l'adorer dans l'étable, son esprit fut rempli d'admiration et elle méditait toutes ces merveilles. Elle comparait les grandeurs du Verbe incarné à ses profonds abaissements ; la paille et la crèche, à son trône et au sein de son Père ; la puissance d'un Dieu, à la faiblesse d'un enfant ; sa sagesse, à sa simplicité » (Secret admirable du très Saint Rosaire, n°72).

Et le Pape François nous rappelle que : « En Jésus, le Père nous a donné un frère qui vient nous chercher quand nous sommes désorientés et que nous perdons notre direction ; un ami fidèle qui est toujours près de nous. Il nous a donné son Fils qui nous pardonne et nous relève du péché », (Admirabile signum n°3). De la crèche, Jésus nous appelle à bâtir un monde nouveau où personne n’est exclu ni marginalisé, tous sont appelés à partager la joie de l’Évangile, à vivre la fraternité et la solidarité. En fait, chacun de nous devient porteur de la Bonne Nouvelle.

Joyeux Noël et heureuse Année 2020 !

Le recteur

Retourner au contenu