1er décembre 2019 - Avent 1 - Basilique Saint Louis-Marie Grignion de Montfort

Aller au contenu

1er décembre 2019 - Avent 1

1er Dimanche de l’Avent
1er décembre 2019
(Is 2, 1-5 ; Rm 13, 11-14a ; Mt 24, 37-44)
(Cycle A)

Même si chaque jour des informations alarmantes nous viennent du monde entier, l’heure est à l’espérance en ce premier dimanche de l’Avent. Le moment est venu pour marcher à la lumière du Seigneur et redresser la tête, car notre libération est proche. En raison de notre foi, notre horizon n’est pas limité à la réalité visible. « L’heure est venue de sortir de notre sommeil ».

Même si notre horizon apparait parfois bien sombre, même si nous pouvons nous impatienter que les choses n’avancent pas, au lieu de céder à la tentation du découragement, accueillons le message d’Espérance de Saint Paul qui nous dit : « la nuit est bientôt finie. Le jour est tout proche. Rejetez les oeuvres des ténèbres, revêtez-vous des armes de la lumière ».

Prenons ainsi le temps de nous interroger : où en sommes-nous de notre marche sur la route de l’espérance ? Aurons-nous assez de courage pour monter avec le prophète Isaïe à la montagne du Seigneur, à la maison du Dieu de Jacob ? Aurons-nous assez d’initiative pour nous engager sur les sentiers du Seigneur et poser des actes d’Espérance, comme par exemple en étant capables de faire le bien, alors qu’il y a des conflits et des jalousies en nous et autour de nous ?

Loin de nous décourager par l’échec ou par les difficultés, le Seigneur nous fait confiance en nous conseillant de nous « Tenir prêts pour l’accueillir », car « c’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’homme viendra ». Pour éviter toute surprise, demandons à la Vierge Marie de nous accompagner sur le chemin de l’Espérance.

Avec le soutien de sa prière, durant ces quatre semaines de l’avent, avec ces quatre bougies allumées chaque dimanche jusqu’à Noël, toute la richesse du cycle liturgique nous invite à changer notre cœur pour rentrer dans cette dimension profondément chrétienne de l’Espérance : « revêtir le Christ en nous conduisant honnêtement comme on le fait en plein jour ».

Pierre Bonhommeau, smm

Article au format imprimable

Retourner au contenu